Glossaire

 

Bidon : Désigne un emballage à poignée, de capacité de 2 à 30 litres, à ouverture.

 

Container (ou GRV ou IBC) : Désigne un emballage de capacité de 500 à 1200 litres, monté sur palette de bois, métallique ou plastique.

 

ELIPSO : Organisation professionnelle de l'industrie de l'emballage plastique et souple.

 

Emballage fluoré : Procédé breveté constituant à souffler un emballage avec un mélange gazeux (azote/fluor), modifiant ainsi chimiquement la paroi interne de cet emballage (PTFE : polytétrafluoréthylène) afin de le rendre barrière aux solvants (ce procédé est largement utilisé sur le marché de l'agrochimie).

 

Emballage navette : Emballage effectuant plusieurs rotations entre 2 points. L'emballage est de ce fait réutilisé avant d'être valorisé en fin de vie.

 

Fût : Désigne un emballage avec deux ouvertures en général de 2" et 3/4" ou de deux ouvertures de 2".

 

Fût à anneau de préhension : Désigne un emballage équipé d'une bordure saillante et de forme appropriée permettant de le manipuler avec un système de pinces automatiques. La capacité de ces fûts est généralement supérieure ou égale à 120 litres.

 

Fût Ouverture Totale (ou Fût OT) : Désigne un emballage dont la partie supérieure est munie d'un couvercle pratiquement identique à son diamètre.

 

GRV : Grand Récipient Vrac (abréviation française du container).

 

IBC : Industrial Bulk Container (abréviation anglaise du container).

 

Jerricane : Désigne un emballage de forme rectangulaire avec une ouverture.

 

PE : Abréviation de polyéthylène.

 

PEhd : Abréviation de polyéthylène haute densité.

 

PEhd THPM : Abréviation de polyéthylène haute densité très haut poids moléculaire.

PP : Abréviation de polypropylène.

 

Rénovation : Un emballage rénové est un emballage qui a été remis à neuf, pour cela certaines pièces qui constituent l'emballage peuvent être remplacées.

 

Reconditionnement : Après rénovation, l'emballage est rempli à nouveau.

 

Réutilisation : Après rénovation et reconditionnement, l'emballage est à nouveau utilisé pour conditionner un produit.

 

Seau : Désigne un emballage à ouverture totale, injecté, de forme tronconique, muni d'un couvercle et d'une anse de préhension.

 

De plus, trois termes sont définis de façon spécifique dans l'arrêté TMD applicable au 1er juillet 2009 :

Emballage reconditionné (un fût ou bidon en plastique) :

  • qui a été nettoyé pour mettre à nu les matériaux de construction après enlèvement de tous les résidus d'anciens changements, des revêtements extérieurs et étiquettes ; 
  • dont tous les joints non intégrés à l'emballage ont été remplacés ;
  • qui a été inspecté après nettoyage, avec refus des emballages présentant des dégâts visibles tels que des déchirures, pliures ou fissures, ou dont les fermetures ou leurs filetages sont endommagés ou comportant d'autres défauts.

 

Emballage reconstruit (un fût en plastique) :

  • obtenu par conversion d'un type ONU en un autre type ONU (1H1 en 1H2 par exemple) ;
  • ou ayant subi le remplacement d'éléments d'ossature intégrés. 

 

Emballage réutilisé :
Emballage qui après examen, a été déclaré exempt de défauts pouvant affecter son aptitude à subir les épreuves fonctionnelles ; cette définition inclut notamment ceux qui sont remplis à nouveau de marchandises compatibles, identiques ou analogues et transportés à l'intérieur des chaînes de distribution dépendant de l'expéditeur du produit.