Les modes de valorisation

Réutilisation de l'emballage

Le concepteur d'emballage doit tenir compte dans l'élaboration de son produit de la possibilité de réutilisation.
Les emballages en matière plastique, grâce à leur légèreté et à leur facilité de nettoyage, se prêtent bien au reconditionnement en vue d'une réutilisation. Cette méthode de traitement de l'emballage est un moyen d'en prolonger la vie, et donc de le retrouver plus tardivement en tant que déchet.

Les emballages destinés à la réutilisation sont récupérés et regroupés sur un établissement classé. Ils sont ensuite rénovés, c'est-à-dire vidés, nettoyés et rincés. Les emballages rénovés peuvent être utilisés en tant qu'emballages navette (relation fournisseur / client) ou faire l'objet de transactions commerciales en tant qu'emballages d'occasion. L'attention est attirée cependant sur la réglementation du transport des matières dangereuses, selon laquelle un emballage doit subir après rénovation ou reconditionnement, les différents marquages de conformité. La réutilisation d'un emballage pour le conditionnement de produits alimentaires est bien entendu exclue à partir d'emballages dont on ne connaît pas l'utilisation précédente et qui ne seraient pas issus du circuit alimentaire.

 

Valorisation matière (recyclage)

Cette option est à favoriser car elle apporte des améliorations sensibles pour notre environnement. De plus, avec le règlement 282/2008/CE, l'utilisation de matière plastique recyclée dans les emballages alimentaires est maintenant autorisée et va connaître un développement certain.

 

Ce réglementent a été publié à la suite du « règlement cadre » [1935/2004/CE] et du « règlement GMP » sur les bonnes pratiques de fabrication [2003/2006/CE], il définit des règles harmonisées pour l'autorisation des procédés de recyclage des matières plastiques destinées au contact alimentaire. Ces dernières doivent par ailleurs respecter également les exigences de la « directive plastiques » [2002/72/CE et ses amendements], pré-requis de base dans tous les cas.

 

Les emballages après traitement (vidés, nettoyés, rincés) sont broyés. La matière est alors mise sous forme de granulés pour être ensuite remise sur le marché. Cette matière régénérée sert à faire des produits secondaires (exemples d'applications : palettes, mandrins, tuyaux, mobilier urbain, écrans acoustiques...). ECOFUT souhaite pouvoir insérer ici des images et pouvoir les renouveler.

 

Valorisation énergétique

Le haut pouvoir calorifique des matières plastiques en fait des produits très intéressants pour la valorisation énergétique. Ils peuvent être utilisés soit en combustibles de substitution dans les cimenteries, soit pour chauffer des ensembles urbains (hôpitaux, bâtiments publics...).
Cette solution permet la destruction des fûts ayant contenu des matières contaminatrices.

 

Déchets Industriels Spéciaux - Destruction des emballages

Les emballages non totalement vidés, ayant contenu des produits toxiques et polluants, ayant perdu leur identification ou d'origine inconnue, font l'objet d'une destruction dans des centres agréés.